Peut-on endormir nos enfants ?

Dernière mise à jour : août 19

C'est notre premier échange durant l'ouverture du Zoom Allaitement : nuits et siestes de nos bébés. C'est une question fréquente, qui se pose à plusieurs moments de notre parentalité, j'imagine même quand nos enfants sont adolescents !

Il y a quelques années, j'ai fait une formation à ce sujet qui m'a énormément apporté : Sommeil et bébé. Je me posais surtout une question : comment peut-on dire qu'un bébé doit s'endormir en "éveil calme" (et comment y arrive-t-on !!?!) alors que les bébés s'endorment en tétant ??!! Est-ce que nous devons "retirer" le bébé du sein avant qu'il ne s'endorme ? Est-ce que nous devons le réveiller après la tétée ? J'étais aussi confrontée à ma propre parentalité, mon propre sommeil ou plutôt ma propre carence de sommeil... Cette formation a été très instructive pour moi et s'est complétée de deux livres : "Le sommeil, le rêve et l'enfant" de Marie Thirion qui m'a été offert par une famille (encore merci à eux !) mais aussi du livre de Claude Didierjean-Jouveau qui s'intitule "Partager le sommeil de son enfant".


Suite à nos échanges de tout à l'heure, voici ce que je pourrais résumer :

- A la naissance, un bébé a des cycles de sommeil de 50 minutes (les fameux wagons dont je vous ai parlé) qui vont s'allonger peu à peu jusqu'à 90 minutes et il ne sera sur un cycle circadien (de 24h) que vers 2-3 mois ! Ainsi, nous ne pouvons pas mettre un rythme en place avant même que la physiologie opère.

- Les bébés sont inégaux dans leurs besoins de sommeil : certaines dorment 18h par 24h, d'autres 8h par 24h et s'en portent très bien...!

- Un bébé ne sera pas conditionné d'une manière ou d'une autre pour s'endormir (comme par exemple en tétant) avant l'âge de 6 mois. J'ai donc eu comme conseil lors de ma formation que l'on pouvait se tranquilliser jusqu'à ses 4 mois puis, si on le souhaite, commencer l'apprentissage à l'endormissement autonome à partir de 4 mois pour qu'il soit en place vers 6 mois. Pour cela, vous pouvez vous renseigner grâce aux livres que je vous ai cité, ou bien lors d'une consultation individuelle avec votre référent pédiatrique (médecin traitant ou pédiatre), avec votre sage-femme (PMI, libérale...), avec une puéricultrice (plutôt en PMI) ou même lors d'échanges entre mères... Commencer à y réfléchir vers les 3 mois1/2 du bébé me semble une bonne option, mais c'est une réflexion personnelle !

- Lorsqu'un bébé est à point pour s'endormir, il émet quelques signes que les parents identifient rapidement. C'est un moment idéal pour accompagner son bébé à l'endormissement. Une fois ce laps de temps passé, le bébé ne pourra s'endormir à nouveau qu'au commencement d'un nouveau cycle soit 50 à 90 minutes plus tard.

- L'OMS préconise que nous dormions près de nos bébés pendant les 5 premiers mois. L'UNICEF a écrit des recommandations pour partager le lit de son bébé qui sont disponibles ici : https://www.coordination-allaitement.org/images/informer/sharingbedleaflet_french.pdf

Je me permets quelques réflexions personnelles qui n'engagent que moi :

- je crois qu'on ne peut ni endormir, ni réveiller un bébé, on peut juste l'accompagner à l'endormissement ou au réveil ;

- dès que l'on accepte, voir que l'on abdique, aux réveils nocturnes ou au fait que notre bébé ne fasse pas partie des "siestards", alors un lâcher-prise opère. Plus serein, en vivant le présent et en se rappelant que ce n'est qu'un temps donc que ça aura une fin et qu'un jour (je vous le promets !) nous recommençons à faire nos nuits d'adultes, alors ça se passe mieux :)

- le cododo, le portage en écharpe sont d'excellentes solutions qui peuvent convenir à certains bébés : le but n'est-il pas de dormir pour notre survie ? Pour information, j'ai été très rassurée par une patiente qui m'expliquait qu'au Japon, les enfants dorment avec leurs parents jusqu'à l'âge de 7 ans !

- enfin, n'écoutons pas les couples qui nous disent que leurs bébés font leurs nuits, dorment 15h d'affilée, ne pleurent jamais et sont des anges... Une chose que j'ai apprise c'est qu'on ne se doute pas de ce qui se passe réellement au sein des familles...


35 vues0 commentaire